Login to your account

Username *
Password *
Remember Me

Create an account

Fields marked with an asterisk (*) are required.
Name *
Username *
Password *
Verify password *
Email *
Verify email *
Captcha *
Reload Captcha
Ad Top Header

Manifestation à Fria : Une affaire de gros sous

La ville de Fria a entamé ce mercredi 15 Mai sa troisième journée de crise sociale. Les femmes de la préfecture ne décolèrent pas. Elles exigent toujours le départ de la préfète. Madame Gnalen Condé est accusée par ces Momys d'avoir détourner les fonds destinés au financement des mouvements de soutien à la nouvelle constitution.

Invitée ce matin dans l'émission radiophonique les " Grandes Gueules" sur espace FM, Hawa Bah, l'une des manifestantes a indiqué que madame la préfète a refusé de leur remettre les frais pour leur déplacement à Kindia lors de la réception du président de la république "chacun de nous devraient recevoir 140.000 gnf pour le transport et 50.000 pour le manger" dira t-elle.

La nuit dernière, la ville industrielle a été sérieusement secouée par des affrontements. Les forces de l'ordre opposées aux jeunes, ont tenté de disperser par coups de gaz lacrymogène les femmes qui étaient campées au siège de la préfecture. Ce mercredi, la tension était encore perceptible.

Les jeunes brûlaient les pneus dans les grands carrefours. Les activités économiques sont paralysées dans la ville de l'alumine.

Nous s'y reviendrons.

Pour Guineevox

Rate this item
(0 votes)
Last modified on mercredi, 15 mai 2019 15:07

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.